Trending

Musique : Une retrospection sur les grands hits de la carrière de Big Fizzo


Mugani Desire, plus connu sous le nom de Big Fizzo, est probablement le chanteur le plus célèbre de sa génération au Burundi. Il a commencé sa carrière durant les années 1990 avec un groupe de musique appelé Nigga Sound et se fait découvert par un musicien kényan, Kidum, qui a décidé de parrainer sa carrière. De la danse à la musique, il a eu des noms et sobriquets, qui bien sûr chacun nous fait référence d'un moment particulier de sa carrière dans cet article.

Pendant son règne comme Fariouz...

Entre 2005 et 2011, il influençait sous le nom de Big Farious. C'est pendant ce temps qu'il atteint le pic de sa carrière, avec la reprise d’anciennes ballades sentimentales dont ''Munyana" et ‘''Mporeza umwana". Son plus grand hit à cette période-là, celui qui lui a permis de se faire un nom hors de la frontière burundaise, partout dans la sous-région de pays du grand lacs et ceux de l'Afrique de l'Est, est bel et bien la chanson "Leave me Alone", sorti en 2005.






Big Fizzo, le king

C'est un surnom qui dérive directement de son ancien appellation de Farious qui, avant de changer complètement en Fizzo, l'artiste utilise ces deux pseudos combinés « Big Fizzo Fariouz ».  La chanson "Ndakumisinze" en 2013 fut l'une de ses chansons à succès sous cette appellation.



Officiellement Big Fizzo depuis une décennie déjà écoulée, sa carrière a brouillé avec de collaboration comme "Baza" avec Tom Close, "You Got It" avec M-lambert et sans oublier son plus grand hit, "Bajou", qui a le plus de vue sur Youtube.


Et il continue toujours de surprendre son public. On le voit dans sa chanson F (Fyee), sortie le 31 mars cette année, en camisole blanc, voilé du drapeau burundais comme chasuble et une couronne de roi sur sa tête: un signe de pouvoir et d’amour pour son pays.



À part la musique, Fizzo est un entrepreneur, fondateur et directeur général de Bantu BWOY, un label de musique basé au Burundi.